Qu’est-ce qu’une autolaveuse professionnelle ?

fumigènes anti-rongeur
Où acheter du fumigène anti-rongeur ?
août 23, 2022
tarif nettoyage fin de chantier
Nettoyage de fin de chantier : en quoi il consiste et comment l’effectuer ?
novembre 8, 2022

Qu’est-ce qu’une autolaveuse professionnelle ?

autolaveuse professionnelle

autolaveuse professionnelle

La laveuse de sols est née de l’évolution de la balayeuse et son utilisation est essentielle pour le nettoyage et l’entretien des sols. Pour un usage domestique ou industriel, l’autolaveuse peut être à traction, autopropulsée ou autoportante et électrique ou thermique, et est également choisie en fonction du type de sol.

Caractéristiques importantes

Voici les caractéristiques les plus importantes dont vous devez tenir compte lors du choix d’une autolaveuse professionnelle :

  • Largeur de lavage
  • Type de traction
  • Alimentation électrique
  • Dimensions

Pour mieux connaître les différentes caractéristiques de votre matériel, ou bien pour mieux choisir, il convient de demander des précisions auprès du vendeur.

Nettoyeur à pression industriel

Quelles sont les caractéristiques d’un nettoyeur haute pression ?

Il existe trois différents types d’autolaveuses selon leur configuration, elles peuvent être autopropulsées, sans traction ou autoportantes. En raison de leurs différents modes de fonctionnement, le choix dépend essentiellement des surfaces à traiter.

  • Autolaveuse automotrice sans traction : vous devez le pousser pour le faire avancer, mais n’ayez crainte ! Il n’est pas nécessaire d’être un homme robuste pour l’utiliser. La présence de roues et la rotation de la brosse ou du disque de la machine permettent de la déplacer facilement. Généralement alimenté par câble, il convient à l’entretien de petites surfaces inférieures à 500 m².
  • Autolaveuse automotrice autopropulsée : on l’appelle aussi laveuse électrique autoportée : elle a des roues, il suffit de la suivre et de la diriger. Elle est semblable à une machine lourde qui fonctionne à l’électricité ou sur batterie. Elle est conçue pour le nettoyage des petites et moyennes surfaces et des surfaces en pente inférieures à 2 000 m².
  • Autolaveuse à conducteur porté : avec une motorisation par batterie ou thermique, elle est conçue pour une très grande surface supérieure à 2000 m². Contrairement aux deux premières laveuses, elle se conduit en s’asseyant sur la machine. Compte tenu de sa taille imposante, il faut un espace de passage dégagé pour le manœuvrer. Idéale pour augmenter votre productivité, car grâce à sa puissance, elle réduit considérablement le temps de nettoyage.

Électrique à fil, à batterie ou thermique ?

 

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe trois formes d’alimentation électrique : l’alimentation électrique par câble, l’alimentation par batterie et l’alimentation thermique.

  • Électrique à fil: cette autolaveuse électrique dispose d’une autonomie permanente – tant qu’elle est connectée à une source électrique. Bien qu’il soit avantageux en termes de prix, la manipulation du câble (en moyenne 20 m) est moins pratique lors des déplacements. Elle sera plutôt utilisée dans les espaces de petite ou moyenne taille avec des passages étroits.
  • Alimentation par batterie : vous pouvez vous déplacer et bouger facilement, même dans les endroits bondés. De petite taille, le nettoyeur haute pression peut atteindre les coins et les endroits difficiles d’accès. En revanche, pour faire un travail rapide et bien fait sur une plus grande surface, il est préférable d’acheter un grand modèle tel qu’un autoporteur. L’autonomie de la batterie est sa seule limite (5 heures maximum, selon le modèle).
  • Thermique : diesel, GPL ou essence, ces moteurs ne sont disponibles que pour les autolaveuses à conducteur porté. Avec un grand réservoir, ce moteur permet un travail prolongé et continu dans de grands volumes de nettoyage. Son seul inconvénient : les émissions de CO2. Nous recommandons donc de l’utiliser à l’extérieur ou dans un intérieur ventilé. Bien entendu, tous les moteurs thermiques nécessitent un entretien. En ce qui concerne le son, le moteur thermique est considéré comme bruyant, bien que cette nuisance ne soit pas importante pour les modèles équipés d’un moteur électrique.